Benoît XVI admet pour la première fois l’usage du préservatif

Au détour d’un gros livre d’entretiens à paraître la semaine prochaine, le pape reconnaît que le préservatif peut être utile «dans certains cas», «pour réduire les risques de contamination» du VIH. Une telle révolution pour le dogme catholique que le Vatican ce dimanche a tenu à insister sur le caractère «exceptionnel» que doit conserver l’utilisation du préservatif

Lire l’article complet sur Le Temps (Suisse)

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.