L’AP exige le gel à Jérusalem

Si le gouvernement israélien est prêt à reconduire le gel de la construction en Judée-Samarie, ce n’est certainement pas pour plaire aux Palestiniens puisque ces derniers exigent que ces mesures s’appliquent également à Jérusalem et affirment qu’ils ne reprendront les pourparlers que lorsque ces revendications seront satisfaites. On peut alors se demander pour quelle raison Israël devrait céder aux exigences américaines. Le chef de l’AP Mahmoud Abbas a été très clair sur la question, ce dimanche, en affirmant que les Palestiniens ne retourneraient pas à la table des négociations si le nouveau gel ne s’appliquait pas à « Jérusalem-Est ». De toute façon, pour le moment, l’arrangement prévu avec les Etats-Unis semble compromis, étant donné que Shass réclame précisément des éclaircissements et de nouveaux engagements en ce qui concerne l’arrêt des travaux dans la capitale. Avant de rencontrer au Caire le président égyptien Hosni Moubarak, Abbas a indiqué à des journalistes que les dirigeants palestiniens n’avaient, pour le moment, reçu aucune demande officielle des Américains pour la relance des discussions directes avec les délégués israéliens. Et il a alors répété que les conversations ne pourraient reprendre que lorsque le gel concernerait également Jérusalem.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.