Les Bédouins du Liban : ni nomades ni citoyens…

Hiam Abou Ragheb caresse de grands rêves pour ses triplés de 19 mois, raconte Natacha Yazbeck de l’Agence France Presse : ses fils, Baha’et Saad, seront médecins et sa fille Nazek, avocate ou journaliste. Pourtant, il n’est pas certain que les trois enfants puissent aller à l’école : ils n’ont pas de papiers d’identité.

Lire l’article complet sur lorientlejour.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.