La dictature contre le référendum

Le régime dictatorial syrien vient de publier un communiqué qui fait part de son indignation suscitée par le vote de la Knesset, qui a reconnu la prépondérance de l’opinion du peuple dans les questions concernant l’intégrité du territoire israélien. Pour les Syriens, qui ont perdu le Golan à la suite de leur agression contre l’Etat d’Israël, cette région serait la leur. Ils invoquent le droit international et les décisions du Conseil de sécurité de l’Onu, pour critiquer la décision des députés israéliens d’avoir su s’effacer devant l’opinion du peuple. En revanche, le parti travailliste, qui s’est presqu’unanimement opposé au projet de loi, ne tombe pas sous le feu de la colère syrienne.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.