Nouveau record d’immigration illégale

Le nombre des Africains qui investissent à pied le pays vient de battre un nouveau record. Après les 101 contrevenants arrêtés la semaine dernière, 188 nouveaux venus ont été appréhendés dans la nuit de mardi à mercredi. Le nombre d’immigrants piétons s’élève à 12000 depuis le début de l’année. Ils proviennent essentiellement de pays qui n’entretiennent pas de relation diplomatiques avec Israël et qui lui sont culturellement hostiles. Le ministre travailliste de la Défense, Ehoud Barak, s’est exprimé à ce sujet. Il considère que ce phénomène représente un danger sécuritaire et démographique à plus ou moins brève échéance: «Il s’agit d’un défit d’ordre national. Le ministère de la Défense a pris en charge les travaux de la barrière.» L’Egypte s’est déclarée nonengagée dans cette entreprise: «Il s’agit d’un problème intérieur qui ne concerne qu’Israël. Nous ne soutenons pas cette démarche, mais nous ne nous y opposons pas non plus», a déclaré le porte-parole du ministère égyptien des Affaires étrangères, interrogé par la CNN en langue arabe. Les salaires auxquels peuvent aspirer ceux qui quittent ces régions de l’Afrique pour Israël, s’ils parviennent à se faire embaucher, sont dix fois supérieurs à ceux lui qu’ils pourraient obtenir en Egypte. De plus, ce pays éloigne ces voyageurs sans passeports en utilisant les armes à feu, ce qui suffit souvent à les dissuader et à leur faire comprendre qu’ils ne sont pas dans la bonne direction.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.