L’Egypte n’est pas associée à la construction du mur

Les autorités israéliennes ont entamé, il y a quelques jours, la construction du mur séparant le territoire israélien de l’Egypte, afin d’empêcher l’infiltration clandestine de ressortissants étrangers venant essentiellement d’Afrique ainsi que la contrebande d’armes ou de drogue. De son côté, l’Egypte « décline toute responsabilité » en affirmant qu’elle n’a pris aucune part dans les travaux et qu’il s’agit d’une initiative israélienne à laquelle elle n’est pas associée. La frontière israélo-égyptienne s’étend sur 250 km, entre la bande de Gaza et Eilat, et elle est partiellement surveillée par des patrouilles. A présent, avec ces nouveaux travaux, plus de la moitié de cette zone va être protégée par cette nouvelle « barrière » qui sera équipée notamment de systèmes de détection électroniques. Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, au Caire, a déclaré à la CNN en arabe, mercredi matin: «Nous ne soutenons pas ce projet mais nous ne nous y opposons pas non plus. Il s’agit d’une affaire interne concernant uniquement le gouvernement israélien tant que cette barrière ne se trouvera pas sur la ligne frontalière entre nos deux pays ». Rappelons que le chantier a été mis en route ce lundi après des mois de préparation et d’appels d’offres lancées par le ministère de la Défense. Le budget alloué pour ces travaux, approuvé par le gouvernement, s’élève à 1.350 milliards de shekels.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.