Le Caire appelle Téhéran à « ne pas se mêler » des affaires des pays arabes

Le ministre égyptien des Affaires étrangères, Ahmad Aboul Gheit, a affirmé que l’Iran ne devrait pas se mêler des affaires intérieures des pays arabes du Golfe ni s’immiscer dans celles du Liban et de l’Irak.

« Les interventions de l’Iran dans les affaires intérieures des pays du Golfe ne doivent pas être autorisées », a-t-il déclaré dans une interview publiée hier dans le journal qatari al-Sharq. « Nous disons à nos frères iraniens (…) qu’ils doivent laisser l’Irak tranquille, de même que le Liban », a-t-il renchéri, en ajoutant que Téhéran ne devrait également pas s’immiscer dans les affaires de Bahreïn « de quelque manière que ce soit ».

« La sécurité des pays du Golfe est prioritaire et l’Égypte y accorde beaucoup d’attention », a poursuivi le chef de la diplomatie égyptienne, qui a accompagné le président Hosni Moubarak lors d’une visite à Doha qui s’est achevée avant-hier jeudi.

Ahmad Aboul Gheit a également appelé à un règlement diplomatique de la crise concernant le programme nucléaire iranien controversé. « L’Égypte est consciente (…) que l’Iran a un problème avec le monde occidental. Le règlement des problèmes entre l’Iran et l’Occident doit se faire par des moyens diplomatiques et politiques, en dehors de toute action militaire ou de la guerre », a-t-il jugé.

Lire l’article complet sur lorientlejour.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.