Encore une occasion manquée pour l’ONU

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon a cru devoir diffuser le 29 novembre un message, appelant Israéliens et Palestiniens à parvenir à une « paix historique ». Or, ce geste nous paraît particulièrement mal choisi. Le geste que nous nous permettons de critiquer ne vise, évidemment pas, l’objet de cet appel, mais le jour choisi pour le lancer.

Lire l’article complet sur desinfos.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.