Un référendum pour un accord avec l’AP ?

Comme on le sait, la loi du Référendum, votée récemment, ne concerne que les territoires se trouvant sous souveraineté israélienne, ce qui signifie que la population devra être consultée par le gouvernement si celui-ci envisage de céder le plateau du Golan ou la partie Est de Jérusalem. Mais qu’en est-il des autres régions, comme la Judée-Samarie, où vivent aujourd’hui plus de 300 000 Israéliens voulant eux aussi voir leur avenir assuré et bénéficier du soutien de la majorité de leurs concitoyens ? C’est pour combler ce manque que le député Likoud Ofir Akouniss a déposé à la Knesset un nouveau projet de loi proposant un référendum pour tout accord avec l’Autorité palestinienne. Cette nouvelle initiative, qui jouirait du soutien du Premier ministre, prévoit que ce référendum se tiendrait à une date décidée par la Knesset. Mais elle ne devrait pas être fixée à moins de 60 jours de la présentation de l’accord ou pas plus tard que 120 jours après le vote au parlement ou au sein du gouvernement. Quelle question sera posée aux électeurs ? Le projet de loi propose la formulation suivante : « Etes-vous pour ou contre un accord avec l’Autorité palestinienne ?» ou bien « Etes-vous pour ou contre la décision du gouvernement ? » Un projet de loi similaire avait déjà été présenté devant la 17 e Knesset par le ministre du Likoud Sylvan Shalom. Et sous la Knesset actuelle, le député Zevouloun Orlev (Habayit Hayehoudi) avait fait la même démarche. Akouniss ne pourra soumettre sa proposition aux députés que dans 45 jours, à moins que la commission de la Knesset n’accepte de réduire ce délai.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.