Moubarak sort vainqueur des élections législatives

Comme on pouvait s’y attendre, le régime égyptien reste en place après les élections législatives qui se sont tenues dimanche dans le pays. Mais ce qui a changé en revanche, c’est que les Frères musulmans, très influents dans le parlement précédent, n’ont obtenu cette fois aucun siège. Précisons que ces derniers véhiculent une idéologie extrêmement dangereuse prônant notamment la lutte armée contre Israël. Dimanche prochain, il y aura un second tour de scrutin dans certaines provinces, 26 sur un total de 500, mais cela ne devrait rien changer aux résultats. Bien sûr, on peut mettre en doute le déroulement démocratique de ces élections, et on sait déjà que les candidatures de centaines de dirigeants du mouvement des Frères musulmans ont été annulées avant cette consultation électorale sous le motif que leurs activités sont illégales. Et curieusement, les USA auraient dénoncé ces méthodes qui auraient d’ailleurs suscité des émeutes se soldant par des dizaines de blessés et quatre morts. Lors des élections précédentes, il y a cinq ans, les dirigeants égyptiens n’avaient pas entrepris de telles mesures et les Frères musulmans avaient obtenu 88 sièges au parlement. Et puis, il faut rappeler aussi que cette fois, l’écrasante majorité des bureaux de vote étaient contrôlés par des hommes soutenant Moubarak, qui vérifiaient notamment que le choix des électeurs correspondait à leur attente. Le même phénomène a été observé en Jordanie, où des élections ont eu lieu il y a trois semaines : les Frères musulmans ont là aussi été écartés et le souverain hachémite a bénéficié d’un soutien massif de ses sujets avec un parlement qui lui est favorable.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.