Inquiétude à propos de l’Egypte post-Moubarak

Le Directeur du Ministère de la Défense, Oudi Shani a exprimé ses craintes quant à la stabilité de l’Egypte une fois que « l’ère Moubarak » sera passée. Lors d’un congrès de Tsahal où il évoquait les menaces qui pèseront sur Israël dans les prochaines années, le général Shani a rappelé « que si Moubarak a été un partenaire solide au Proche-Orient, rien ne garantit que son successeur sera de la même stature ». Il a notamment évoqué les multiples dangers terroristes qui se développent dans la péninsule du Sinaï. Ces propos vont dans le même sens que ceux prononcés par Amos Guilad en 2009, et révélés cette semaine par « Wikileaks ». Le Directeur du Département politico-militaire au Ministère de la Défense avait émis des craintes sérieuses sur la capacité de Jamal Moubarak, fils de l’actuel Président, à gouverner l’Egypte au cas où il était élu, et avait noté « que l’armée égyptienne, qui dispose d’un armement de plus en plus sophistiqué, s’entraînait encore aujourd’hui comme si Israël était l’ennemi n°1 de l’Egypte ». Guilad avait qualifié la paix entre Israël et l’Egypte « d’artificielle et fragile », et révélé « l’attitude de la rue égyptienne envers Israël était de plus en plus inquiétante ». Outre l’Egypte, Oudi Shani a également inclus l’Irak dans la liste des pays à risques pour Israël à l’avenir. « Une fois que les forces américaines auront quitté l’Irak », a-t-il déclaré, « il est impossible de prévoir ce qui peut se passer dans ce pays divisé et morcelé, de surcroît soumis à l’influence grandissante de l’Iran ».

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.