Nouveau mandat d’arrêt pour Julian Assange

La police britannique semble ne pas avoir pu arrêter le fondateur de WikiLeaks en raison d’un vice de forme dans le mandat d’arrêt de la justice suédoise, qui va donc en rédiger un nouveau. «Les Britanniques et les Suédois savent parfaitement où trouver mon client» selon l’avocat de Julian Assange

Lire l’article complet sur Le Temps (Suisse)

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.