WIKILEAKS : Julian Assange ou la traque de la bête noire de la diplomatie mondiale

L’insaisissable fondateur de WikiLeaks se cacherait au Royaume-Uni. Mais il réussit pour l’heure à passer entre les mailles du filet de la police en raison d’une “erreur dans le mandat d’arrêt suédois”, affirme la presse britannique.

Lire l’article complet sur france24.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.