INTERNET – WikiLeaks trouve refuge en France

Un hébergeur français, OVH, a accepté de combler la brèche ouverte par la…

TAGS Israel,

Incendie gigantesque et meurtrier sur le Mont Carmel

Incendie gigantesque et meurtrier sur le Mont Carmel+Israel

L’incendie le plus meurtrier de l’histoire d’Israël : les pompiers ont combattu un énorme incendie jeudi dans la foret de Carmel près de Haïfa, qui a coûté la vie à des dizaines de personnes dans de nombreuses communautés. Le Magen David Adom a déclaré qu’un bus transportant 50 personnes qui avait quitté la prison de Damon a pris feu. Il a ensuite été signalé que 40 personnes ont été tuées. Le MDA a signalé que deux autres personnes ont été grièvement blessés, une autre légèrement, deux autres dont la condition était inconnue. Certains des hommes et des femmes blessés étaient des membres des forces de secours et des pompiers qui ont risqué leurs vies en combattant les flammes. Cinq hélicoptères de Tsahal sont arrivés sur les lieux pour aider à l’évacuation. Le feu continue de brûler dans la région de Carmel, y compris à l’intérieur du kibboutz Oren. L’incendie s’est rapidement propagé en raison de vent d’Est, et a rapidement brûlé des dizaines de kilomètres carrés de foret, coupant aussi l’alimentation d’une grande partie de la zone, et envahissant Haïfa de fumée. L’un des agents du service pénitentiaire qui était pressent dans le région du Carmel quand le feu a éclaté s’est effondré dans les bras de ses amis après avoir visité le site. « C’est pire qu’un attentat terroriste, » a-t-il dit. « Ils ont juste posé là sur le sol, des dizaines de personnes, et il n’y avait rien à faire. » Un des pompiers présent sur les lieux a déclaré : « nous avons vu le bus prendre feu. Des dizaines de victimes ont été brûlés, c’était très choquant, et tout cela est arrivé parce qu’il n’y avait aucun contrôle de l’incendie. » Une source policière a déclaré que les enquêteurs ont avancé qu’une décharge illégale a causé l’important incendie dans la forêt du Carmel. Le maire de Haïfa, Yona Yahav, a visité le site et a déclaré que les autorités avaient eu connaissance de l’activité illégale depuis un certain temps. « C’était juste une question de temps avant qu’une catastrophe se produise, » a-t-il dit. Les pompiers ont ordonné à la police d’évacuer la prison de Damon, situé près de la ville druze d’Usfiya, ainsi que la ville de Beit Oren. D’autres villes et des hôtels de la région sont aussi en état d’alerte. Les prisonniers devaient êtres transportés dans d’autres prisons a proximité, et les résidents seront évacués vers un centre communautaire, a déclaré le conseil régional.

Lire l’article complet sur Le Point

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.