Le FATAH’ ou « Ouverture » en Arabe… : toujours ; « Non, Non, Non, Non, Non, Non, Non et Non ! »

Par Khaled Abou Toameh, journaliste palestinien ” Jerusalem Post Traduit par Albert Soued, pour www.nuitdorient.com Le groupe du Fatah’ soutenu par l’Occident vient de conclure sa 5ème Convention à Ramallah, avec une série de déclarations qui empêchent en fait le président Mahmoud Abbas de parvenir à un quelconque accord avec Israël comportant des compromis. Le Conseil Révolutionnaire du Fatah’ incluant une centaine d’officiels du parti Fatah’ a dit NON à toute proposition ou idée qui aurait pu ouvrir la voie à un quelconque règlement entre Israël et les Palestiniens. NON à la reconnaissance d’Israël comme un état Juif. NON à une solution qui installerait un état Palestinien avec des frontières provisoires NON à un échange de territoires entre Israël et les Palestiniens NON à la reprise des négociations, sans qu’Israël ne gèle la construction dans les implantations et à Jérusalem est NON à une entente entre Israël et les Etats-Unis sur l’avenir du processus de paix NON à la livraison d’armes américaines à Israël NON à la reconnaissance de l’importance de sens pour les Juifs du Mur Occidental NON à la nouvelle loi israélienne demandant un référendum avant tout retrait de Jérusalem ou du Golan. Avec une telle position, on voit mal comment on peut avancer dans les pourparlers de paix, si jamais ils reprennent. En fait, ce que le Fatah’ est en train de clamer, c’est qu’Israël doit accepter les demandes palestiniennes à 100%, s’il recherche la paix. C’est le seul OUI que peut offrir le Fatah’ ! Cette déclaration ne surprend guère, car c’était l’attitude constante de ce groupe, même au début d’Oslo en 1993, et le Fatah’ a toujours été cohérent dans la définition de sa politique (1) et ses positions n’ont pas changé d’un iota en 2 décennies.

Lire l’article complet sur ambisrael.wordpress.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.