Clinton : Le TSL ne menace pas la stabilité du pays des Cèdres

La secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton a affirmé dans la nuit du vendredi à samedi, à Manama, que le Tribunal spécial pour le Liban (TSL), chargé d’enquêter sur l’assassinat de l’ancien Premier ministre Rafic Hariri, ne constituait pas une menace pour le pays.

Lire l’article complet sur lorientlejour.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.