Les sapeurs-pompiers un peu plus optimistes !

L’état-major de la brigade des sapeurs pompiers du Nord d’Israël a fait preuve dimanche matin d’un optimisme prudent quant aux chances de venir enfin à bout du terrible incendie qui ravage la région du Carmel depuis jeudi après-midi. Mais le feu n’a pas encore été entièrement circonscrit : il reste encore quelques foyers, notamment à Ossefieh, Nir Tsion et Har Shokef, près de Daliat al Carmel. Des dizaines de canadairs, venant de l’étranger, ont commencé dimanche matin, à l’aube, à déverser de grandes quantités d’eau et de substances chimiques destinées à éteindre les flammes. Ils seront rejoints, dans quelques heures, par un « supertanker Jumbo » qui vient d’atterrir à l’aéroport Ben Gourion, avec 30 000 litres de produits à bord. Il a pour avantage de pouvoir opérer également dans l’obscurité. En prévision de son arrivée, les résidents ont été priés de suivre scrupuleusement les directives des autorités qui doivent prendre des précautions en raison des matières nocives qu’il va disperser pour stopper l’incendie. En attendant, la police est toujours sur ses gardes, veillant à déjouer toute tentative criminelle. Les forces de sécurité ont interpellé un Palestinien et un Arabe israélien qui s’apprêtaient à mettre le feu dans un oued, situé à proximité du point de contrôle des tunnels, près du quartier de Guilo, dans le sud de Jérusalem. A Nazareth Illit, un suspect a également été arrêté pour avoir tenté d’allumer des buissons dans la région. Quant à l’immense incendie qui a détruit tout le secteur du Carmel, il pourrait être la conséquence d’une grave négligence, celle de deux frères d’une quinzaine d’années d’Ossefiyeh, qui auraient allumé un feu de camp et des narguilés et n’auraient pas fait l’effort de les éteindre complètement.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.