Inhumation d’Ahouva Tomer

Une nouvelle victime de l’incendie du Nord, Ahouva Tomer, chef de la police de Haïfa, a été enterrée dans le cimetière militaire de sa ville. Elle est décédée des suites de ses blessures, après être restée entre la vie et la mort pendant quatre jours. Son état était qualifié de désespéré. Des personnalités ont prononcé des oraisons funèbres. David Cohen, le chef de la police, a évoqué le souvenir de la brigadière générale: «Même après sa blessure, elle a continué à combattre. Elle ne nous a pas quittés jusqu’à ce que le feu soit éteint.» Le maire de Haïfa, Yona Yahav, a également pris la parole: «Vous étiez toujours la première à intervenir sur le front des accidents. Vous avez été une commandante de toute votre âme. Aimée de tous, vous avez été un symbole qui incarnait la sécurité.» Le commandant du district de la côte, Rony Attia, a rappelé ses mérites: «Jeudi, comme pour toutes ses missions, elle s’est présentée sur le front. Elle a toujours fait preuve d’héroïsme et de détermination.»

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.