L’”espionne russe” et le député anglais

Mike Hancock est au centre d’une enquête du contre-espionnage britannique pour ses relations avec sa jeune attachée parlementaire russe, Katia Zatuliveter, soupçonnée d’être un agent dormant.

Lire l’article complet sur francesoir.fr

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.