Des indemnités pour les victimes du sinistre

Le feu est circonscrit mais les dégâts matériels sont considérables. Ce qui signifie que les compagnies d’assurances et l’Etat vont devoir verser des indemnités très importantes aux sinistrés pour un montant de plus de 250 millions de shekels. Ces sommes devraient permettre de remettre en état les maisons et remplacer tout le mobilier et les biens divers qui s’y trouvaient. Mais il faudra aussi financer la reconstruction des infrastructures anéanties par l’incendie qui a ravagé le Nord du pays. Il ne faut pas non plus oublier dans ce décompte l’industrie du tourisme, généralement très florissante dans cette région. Elle représente en effet près de 25 % des activités professionnelles du secteur sinistré. L’avocat Oriel Linn, président de l’Union des Chambres de commerce, a adressé une lettre au Premier ministre Netanyahou pour lui recommander d’indemniser également les patrons de petites et moyennes entreprises touchées indirectement par cette catastrophe naturelle, selon les mêmes critères que ceux qui avaient été pris en compte après la deuxième guerre du Liban. Linn a souligné qu’il ne s’agissait pas de leur verser des dédommagements pour des biens détruits puisque c’était le rôle des compagnies d’assurances mais plutôt de leur donner des compensations pour les pertes enregistrées pendant cette période.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.