Shalit et les malades de Gaza

Alors que Guilad Shalit croupit depuis quatre ans dans les geôles du Hamas, sans avoir pu obtenir la moindre visite d’un organisme humanitaire, un rapport établi par des organisations de Droits de l’Homme en Israël et à Gaza, accuse Israël…d’effectuer une sélection parmi les malades de la Bande de Gaza désireux de venir se faire soigner en Israël : seuls ceux dont la vie serait en danger seraient admis dans des hôpitaux israéliens alors que les autres seraient refusés et devraient être soignés à Gaza ou ailleurs ! Selon ces organisations, « le refus d’Israël d’accepter certaines catégories de malades palestiniens dans les hôpitaux israéliens est contraire à l’éthique médicale et au Droit International » Le rapport précise « que la différenciation entre danger de mort ou non pour obtenir des soins optimaux (en Israël) est contraire au Droit humanitaire, aux Droits de l’Homme, et à l’honneur qui est dû à chaque personne » (sic). La famille Shalit appréciera. Le Dr. Harel Arazi, spécialiste en chirurgie orthopédique, et membre de « Médecins pour les Droits de l’Homme », va jusqu’à accuser Israël « d’opérer une sélection pour des motifs politiques » !! En réponse, le Coordinateur des Activités Gouvernementales dans les Territoires, décrit ce Rapport comme « partial, car il a été rédigé sans prendre la peine de demander à Israël de s’exprimer sur cette question ». Et il rappelle « qu’en 2009, Israël a autorisé 9.000 malades de la Bande de Gaza et leurs accompagnants à se rendre en Israël afin d’être admis dans des hôpitaux », ce qui est en soi un geste unique au monde ! Ces organisations « humanitaires », par négligence sans doute ( !!) ont omis d’exiger la libération de Guilad Shalit. Mais il est vrai qu’il n’est peut-être pas en danger de mort…

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This
689 0 Jun 30, 2010

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.