Devant les adhérents du FN, Gollnisch plagie Luther King et rêve de pouvoir

Le candidat à la présidence du Front national, Bruno Gollnisch, a plagié mardi soir le discours de Martin Luther King et son célèbre “I have a dream” pour s’imaginer au pouvoir, mais aussi pour…

Lire l’article complet sur Le Parisien

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.