Décès de Dov Shilansky

L’ancien président de la Knesset Dov Shilansky s’est éteint ce jeudi à l’âge de 86 ans à l’hôpital Ichilov de Tel Aviv. La carrière parlementaire de Shilansky a débuté en 1977 et s’est achevée en 1996. Il a présidé la 12 e Knesset et en a été le vice-président sous le second gouvernement Begin. En outre, il a occupé le poste de vice-ministre du cabinet du Premier ministre sous le mandat de Itshak Shamir. De la 9ème à la 13ème Knesset, Dov Shilansky a été député du Likoud. Shilansky a aussi brigué le poste de président de l’Etat en 1993 face à Ezer Weizman qui a finalement été élu avec 66 voix, contre 53 obtenus par Shilansky. Suite à cet échec, il a repris ses activités professionnelles et est retourné travailler dans son cabinet d’avocats de Tel Aviv. Shilansky est né le 21 mars 1924 dans un village de Lituanie. Il a survécu à la Shoah et est monté en Israël en 1948 à bord de l’Altalena, en tant qu’officier, et il a ensuite combattu dans les rangs de Tsahal au cours de toutes les guerres d’Israël. Arrêté en 1952 avec des explosifs, il a été accusé alors de faire partie d’un groupe clandestin agissant contre l’accord des réparations allemandes et condamné à une peine de 21 mois de prison. Son procès, très médiatisé, lui a donné l’occasion de faire passer ses idées. Pendant sa détention, il a écrit un livre: « Dans une prison juive ““ Journal d’un prisonnier politique » Il a par la suite publié un autre ouvrage, « Mazelman », qui a été traduit en anglais et en russe. Dov Shilansky était également le chroniqueur attitré d’un mensuel intitulé « Beerets Israël ». Shilansky était un juriste, diplômé de l’Université hébraïque de Jérusalem et membre de l’organisation internationale des juristes juifs. Et puis, pendant 13 ans, à partir de 1977, il a représenté la Knesset auprès de la commission chargée de nommer les juges. Le Premier ministre a publié un communiqué dans lequel il a exprimé sa profonde tristesse après le décès de Dov Shilansky. Louant avant tout son dévouement exemplaire, il a ajouté : « Shilansky était l’un des fondateurs du mouvement national, qui a survécu à la Shoah et a lutté toute sa vie pour l’existence d’Israël sur sa terre. Dans tous les postes qu’il a occupés, il a prouvé son dévouement pour le peuple juif, pour le souvenir de la Shoah, pour le sionisme, pour la terre d’Israël et pour les valeurs morales et humaines. Le peuple tout entier s’incline en souvenir d’un homme qu’il respecte pour ses actions et sa personnalité ». L’actuel président de la Knesset, Ruby Rivline, a lui aussi rendu hommage à son prédécesseur, saluant surtout sa courtoisie et rappelant les combats qu’il avait menés et la contribution qu’il avait apportée à la démocratie israélienne. Son souvenir a également été évoqué avec chaleur par le député Michael Ben Ari, du Ihoud Leoumi, qui a estimé qu’avec lui disparaissait une génération d’hommes intègres restant fidèles à leur idéologie. Le leader du groupe parlementaire du Likoud, Zeev Elkin, a publié un communiqué officiel de son parti, dans lequel il a souligné que Shilansky aimait Israël et avait toujours affiché des positions claires lors de ses différents mandats. Le député Danny Danon, du Likoud également, a déclaré: « Nous avons perdu un leader nationaliste de premier plan qui, tout au long de sa vie, a agi avec bravoure pour défendre l’indépendance souveraine d’Israël. Ses positions claires et fidèles aux valeurs du sionisme nous serviront d’exemple ». Les obsèques de Dov Shilansky auront lieu vendredi matin, à 10h45, au cimetière de Kiriat Shaoul.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.