Corruption : qu’en pensent les Israéliens

A l’occasion de la Journée internationale de lutte contre la corruption, instaurée le 9 décembre par les Nations unies, l’institut de sondage « Transparence internationale » a effectué une nouvelle enquête auprès de la population israélienne pour connaître ses positions sur la question. Il s’avère que 88 % du public pensent que les partis politiques sont les plus corrompus. De façon globale, trois citoyens sur quatre pensent que la corruption a nettement augmenté dans le pays au cours des trois dernières années. Après cette affirmation, les Israéliens ont désigné d’autres organes publics touchés eux aussi par ce fléau, désignant en premier lieu la Knesset, qui est suivie dans ce classement par les organisations religieuses, les employés de la fonction publique, la police, le secteur industriel et finalement les médias. En revanche, les personnes interrogées ont désigné l’armée comme étant l’organisme le plus intègre. 82 % de la population considère que les moyens déployés par les autorités pour lutter contre cette corruption sont inefficaces. Toujours dans le cadre de cette enquête, on apprend que seuls 4 % des Israéliens ont admis avoir versé, eux ou un membre de leur famille, des pots-de-vin au cours des douze derniers mois. Ce qui est encourageant, c’est que les personnes interrogées estiment que le public doit jouer un rôle dans la lutte contre la corruption et la moitié d’entre elles seraient même disposées à prendre part à cette action.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.