La Hanoukia qui dérange l’Autorité Palestinienne

L’un des grands arguments de la propagande palestinienne est que « dans le cadre d’une Palestine laïque et démocratique, Musulmans, Juifs et Chrétiens vivraient ensemble en parfaite harmonie et les droits religieux de chacun seraient préservés ». Quel bel exemple alors que la réaction de l’Autorité Palestinienne à la pose d’une Hanoukia dans un carrefour à quelques kilomètres au sud de la ville de Sichem, où est enterré Joseph. Sur le site Internet de la WAFA, organe de propagande officiel de l’AP, on pouvait lire ceci : « Les colons juifs ont posé un chandelier en cuivre près de l’entrée de Sichem. Il y a plusieurs villages juifs dans ce secteur, et ce chandelier est un objet de culte pour eux. Ces colons idéologiques tentent maintenant d’imposer leur religion à toute la région à travers ce genre d’actions ». Au Conseil régional de Samarie, on a réagi avec le sourire face à ce comble du ridicule et de la mauvaise foi. Son Président, Gershon Messika, a déclaré : « Cette réaction prête vraiment à rire, mais en même temps, la colère de l’AP confirme l’importance de placer la Hanoukia à tous les endroits où elle peut être vue, afin de publier le miracle et la force du lien du Peuple juif avec sa patrie. En réagissant de la sorte, les terroristes de l’AP reconnaissent implicitement le message de Hanouka, qu’un peu de lumière est capable de chasser l’obscurité, et que le petit Etat juif aura raison de ses nombreux ennemis ». Les Palestiniens se sentent tellement soutenus de manière aveugle par la communauté internationale, qu’ils ne ressentent même plus le besoin de cacher leurs réels sentiments à l’égard d’Israël et des Juifs.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

1 comment

  1. Akerman Michel Netanya

    Très bien analysé, Shraga Blum, et seuls les sourds et les aveugles ignorent les sentiments à l’égard des Juifs que les palestiniens ne cachent plus.
    On sait comment se manifeste la “tolérance” arabe vis à vis des lieux saints juifs, nous l’avons constaté l’état de la vieille ville de Jérusalem après la guerre des 6 jours en juin 1967. On l’a vu à Shrem quand le terroriste voleur de la Moukata a fait détruire le Tombeau de Joseph. On le voit partout dans le monde où les musulmans détruisent églises (sans véritables protestations du Vatican), statues de Bouddha (en Afghanistan), synagogues, sans oublier les meurtres et harcèlements.
    Ils savent que nous sommes ici chez nous, c’est écrit dans le Coran, mais soutenus par les nations qui n’ont jamais accepté d’appliquer les 7 Lois de Noah, ils s’imaginent qu’en effaçant ou en niant toutes les traces ou manifestations de notre présence ici le monde nous oubliera.
    Quelle joie de voir les lumières de Hanoucca briller partout dans toutes les villes et villages, aux carrefours mais aussi à Paris, New-York, Moscou !
    Nos ennemis vont tout faire pour que l’ONU et l’Unesco, appuyés par des ONG qu’ils financent, fassent interdire l’allumage des Lumières dans les « territoires occupés ».
    Ils oublient l’essentiel, D’ n’oublie pas son Peuple et ils regreteront tous bientôt leur attitude, çà aussi ils le savent…
    A quand une manifestation pour protester contre la présence des Transjordaniens sur une Terre promise aux Juifs par les Nations qui renient aujourd’hui leurs engagements ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.