WikiLeaks : En France, l’enquête sur le Rwanda était suivie en haut lieu

Selon les mémos obtenus par WikiLeaks et analysés par “Le Monde”, le juge Bruguière a raconté aux Américains avoir “coordonné” avec l’Elysée l’émission de mandats d’arrêt contre des dirigeants de Kigali.

Lire l’article complet sur Le Monde

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.