Négociations : l’ONU et l’UE blâment Israël

“Sans l’arrêt des colonies, il n’y aura pas de discussions”, martelait Mahmoud Abbas, à l’issue d’un entretien avec le président égyptien Hosni Moubarak et le responsable des services de renseignements Omar Suleïman, jeudi lors d’une visite au Caire. “Je constate avec regret qu’Israël n’a pas été en position d’accepter l’extension du moratoire comme demandé par les Etats-Unis, l’Union européenne, et le Quartet”, déplorait, jeudi, Catherine Ashton, responsable de la diplomatie européenne.

Lire l’article original en anglais sur Jerusalem Post

Share This

1 comment

  1. Akerman Michel Netanya

    La Judée et la Samarie étant des territoires “disputés”, pourquoi les palestiniens peuvent y construire tant qu’ils veulent ? Je m’y rends souvent et je constate à chaque fois plus de maisons arabes, souvent pas même habitées mais qu’ils construisent pour occuper le terrain. Qui leur a donné ce droit alors qu’ils ont refusé TOUS les plans de paix proposés depuis 62 ans ?
    Comment un Anglais (ou une baronne anglaise) dont le pays est responsable du découpage absurde et inique de la Palestine destinée au Peuple Juif, peut encore oser donner des conseils qui ressemblent souvent à des ordres ?
    Comment la France peut-elle (de gauche comme de droite) se ranger du coté des ennemis de la liberté, de la démocratie et de plus antisémites et oublier ce qui se passe en Iran, au Yemen, chez les Kurdes, au Soudan, en Afghanistan etc ?
    Les Musulmans savent que nous sommes ici chez nous. Encore faut-il le leurs rappeler et l’imposer.
    Shavoua Tov.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.