« Wikileaks » révèle bien des choses…

Le site « Wikileaks » continue à mettre bien des dirigeants dans l’embarras, et notamment des dirigeants arabes.

Cette fois-ci, les toutes dernières révélations risquent d’augmenter encore davantage les risques de guerre civile au Liban : selon des documents diplomatiques, le ministre libanais de la Défense, Elias Murr, a donné il y a deux ans des indications à l’armée de l’air israélienne, concernant des cibles du Hezbollah à atteindre en cas de conflit entre Israël et le mouvement terroriste.

Cela s’est déroulé à Beyrouth lors d’un déjeuner de deux heures et demie avec des diplomates américains, où le ministre leur a transmis ces documents secrets, rajoutant « qu’il avait donné ordre à l’armée libanaise de ne pas intervenir dans les combats qui éclateraient entre Israël et la milice terroriste chiite, dans l’espoir qu’Israël arriverait à lui infliger une défaite fatale ». De même, le ministre avait demandé en échange que les avions israéliens ne visent pas des zones chrétiennes. Par là, le ministre espérait que l’armée libanaise prendrait ensuite le contrôle des zones occupées jusqu’alors par le Hezbollah et deviendrait la force militaire prépondérante au Liban. Pour le moment, le Hezbollah n’a pas encore réagi officiellement à ces révélations, qui seront tôt ou tard présentées comme « une trahison et une collaboration avec l’ennemi » de la part d’Elias Murr, d’autant plus que ce dernier s’est toujours montré en façade favorable au Hezbollah. Rien Cette année encore, Murr avait déclaré : « L’armée ne va pas se déployer au Liban sud pour désarmer le Hezbollah, ce qu’Israël lui-même n’a pas fait. Le rôle du Hezbollah, est d’assurer la sécurité de la résistance et des citoyens, de protéger la victoire de la résistance » !!

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.