Haloutz commence sur des chapeaux de roue…

A peine officiellement inscrit à « Kadima », Dan Haloutz exige déjà la démission du Premier ministre. L’ancien chef d’état-major, qui avait démissionné suite à sa coresponsabilité dans l’échec de la 2e Guerre du Liban, a estimé sur la chaîne « Arutz 2 » « que les responsables de l’impréparation des moyens de lutte contre les incendies doivent prendre leurs responsabilités et démissionner, et en premier lieu Binyamin Netanyahou ». Haloutz refuse également « que la responsabilité soit rejetée sur les gouvernements précédents ». Il a rajouté « qu’il n’était pas ‘conseiller en démission, mais que la démission en pareil cas était une preuve de grandeur », se jetant des fleurs au passage. Il considère « que la prise de responsabilité n’est pas un aveu ni une marque de culpabilité, mais qu’en cas de fiasco, quelqu’un doit en tirer les conclusions ». Se référant à son entrée en politique, malgré l’image qu’il a laissé de la 2e Guerre du Liban, il a déclaré : « Je ne peux obliger personne à voter pour moi, j’amène avec moi uniquement ce que je suis : 62 ans au service de l’Etat d’Israël, et je tiens à continuer. Ils voudront de moi, je serai là, ils ne voudront pas, je n’y serai pas ! » L’arrivée du général Dan Haloutz à « Kadima » permet à Tsipi Livni d’écarter peu à peu son rival Shaoul Mofaz comme « Monsieur Sécurité » du parti.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.