Thomas Friedman critique Israël

L’un des chroniqueurs attitrés du New York Times, le journaliste Thomas Friedman, s’en prend une nouvelle fois à l’Etat d’Israël. Après avoir déjà insulté récemment Netanyahou et certains de ses ministres, Friedman récidive en déclarant que le soutien illimité que les Usa apportent à Israël peut être comparé à une drogue hallucinatoire, « permettant aux Israéliens de penser qu’ils peuvent violer les lois de l’histoire, de la géographie et de la démographie ». Friedman, qui fait part de ses griefs à l’encontre des dirigeants américains et Israéliens, ainsi que des chefs de l’AP, affirme : « Nous avons des problèmes plus graves que ceux de la paix au Proche-Orient ». Il s’est plaint que l’argent octroyé aux Israéliens par les Américains pour un nouveau gel aurait été plus utile aux USA. Le point suivant qu’il aborde n’est pas forcément mauvais pour Israël : Friedman propose en effet qu’Obama et Clinton abandonnent ces pourparlers « afin que les populations israéliennes et palestiniennes soient conscientes de l’irresponsabilité des décisions prises par leurs dirigeants ».

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.