Pétition contre Goldstone et Tutu en Afrique du Sud

Desmond Tutu, ancien archevêque du Cap, et Richard Goldstone, ancien juge à la Cour constitutionnelle d’Afrique du Sud, patronnent deux musées de la Shoah érigés dans leur pays. Il s’agit d’une part du centre de l’holocauste de Cape Town et de l’autre du Centre de l’Holocauste et du Génocide de Johannesburg. Mais vu leurs prises de position foncièrement anti-israéliennes, ils font l’objet d’une pétition, signée déjà par des centaines de personnes réclamant qu’ils soient démis de leurs fonctions. Précisons que Goldstone a été nommé il y a un certain temps à la tête de la commission d’enquête de l’Onu sur l’opération antiterroriste Plomb Durci, menée par Tsahal dans la bande de Gaza. Il a alors vivement condamné Israël, l’accusant même, avec le Hamas, d’avoir peut-être commis des « crimes contre l’humanité ». Quant à Tutu, considéré comme un « militant des droits de l’Homme », il a dénigré Israël à maintes reprises, lui reprochant notamment de pratiquer l’apartheid contre les Palestiniens, en se permettant de comparer la situation à la politique de ségrégation adoptée pendant longtemps dans son pays. Les signataires visent aussi le ministre sud-africain de l’Education Kader Asmal, également très virulent à l’encontre d’Israël. La pétition a été lancée par trois personnalités juives de Cap Town: David Hersch, vice-président de la Fédération sioniste d’Afrique du Sud et ancien président de l’antenne de Cap Town, Joselle Reuben, père de l’actuel ambassadeur israélien à Washington Meron Reuben, et l’homme d’affaires retraité Howard Joffe. Dans le document, les auteurs se demandent notamment « comment Tutu peut encore patronner ces centres commémorant l’Holocauste alors qu’il tient des discours anti-israéliens et antisémites ?» De son côté, d’après les médias locaux, Tutu n’aurait pas l’intention de démissionner et serait même « fier de son association avec les deux centres de la Shoah ». Le président de la Fondation de l’Holocauste d’Afrique du Sud, Mervyn Smith, a déclaré qu’il organiserait une rencontre avec Tutu, actuellement à l’étranger, avant de réagir officiellement à cette pétition.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.