Pourquoi la Turquie regarde de moins en moins vers l’Europe

En banqueroute en 2001, sauvée par l’argent du FMI, la Turquie affiche aujourd’hui une croissance de plus de 7%. Et ses finances publiques sont saines. Forte de son nouveau statut de puissance émergente, elle s’ouvre de plus en plus vers l’Orient.

Lire l’article complet sur lexpansion.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.