Halte à la manœuvre – Manouchahr Mottaki paie les échecs de la politique étrangère de l’Iran

Téhéran manœuvre pour gagner du temps et nomme Ali Akbar Salehi, diplômé des Etats-Unis, à la tête de sa diplomatie. Ali Akbar Salehi, le nouveau ministre iranien des Affaires étrangères à titre intérimaire, est qualifié par les diplomates occidentaux de “modéré”. Il est diplômé de l’Institut technologique du Massachusetts (Institute of Technology – MIT) aux Etats-Unis en 1977, quand l’Iran et les Etats-Unis étaient des alliés. Leur coopération a officiellement été stoppée au lendemain de l’arrivée de Khomeïny au pouvoir, après la victoire de la Révolution.

Lire l’article complet sur MediArabe.info

Share This
341 0 Dec 14, 2010

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.