Yshaï: «L’armée ne veut pas d’orthodoxes»

Le ministre de l’Intérieur, Elie Yshaï, a pris la parole devant le forum des maires adjoints, mardi à Jérusalem. Répondant aux questions des participants, il a déclaré que l’armée n’était pas intéressée par le recrutement de soldats supplémentaires en provenance du public orthodoxe. Pour lui, les jeunes orthodoxes veulent s’engager, faire du bénévolat, y compris dans chez les pompiers, et aussi travailler, mais ils ne sont pas acceptés: «A l’heure actuelle, il existe au sein de Tsahal un bataillon du Nahal Harédi (fantassins orthodoxes). La question qui se pose n’est pas pourquoi les orthodoxes ne s’engagent pas à l’armée, mais pourquoi l’armée ne les prend pas. Il y a un bataillon mais Tsahal ne tient pas à en ouvrir d’autres.» Il a parlé également du problème des jeunes orthodoxes dans le marché du travail: «Voyez ce qui se passe au niveau de la formation professionnelle. La grande question consiste en ce qui va se passer quand tout ce public terminera ses études et sera détenteur des diplômes nécessaires et qu’il aura terminé son processus de formation professionnelle. A mon grand regret, il y a beaucoup d’hypocrisie dans ce domaine. Tous ceux qui se plaignent que les orthodoxes ne travaillent pas sont des menteurs et des fauteurs de troubles. Les orthodoxes veulent s’intégrer dans le marché du travail. Il faut leur en donner la possibilité.»

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.