L’Etat va vendre 3 800 appartements

Le ministère du Logement a annoncé qu’il allait poursuivre ses efforts destinés à permettre aux citoyens à la recherche d’un logement de pouvoir en faire l’acquisition à un prix raisonnable. La plupart des projets de construction concerneront les villes de Lod et de Ramla. 1300 logements verront le jour dans le domaine d’Akhissamakh dans la première de ces localités, et 720 dans le domaine Ramlé-Maçlia’h , dans la seconde. Dans le quartier Nehalim de Petah-Tikva, 140 unités seront construites, et 190 dans plusieurs terrains à Rishon Lezion. 81 appartements seront bâtis à Kfar Kassem, 103 à Modi’in, 76 à Rosh A’aïn, 310 à Kadima-Tzourim, 67 à Guedera et 66 à Nes-Tziona. D’autres projets doivent voir le jour dans d’autres régions du pays. Dans la région Sud, 235 appartements doivent être vendus à Ofakim, et 228 dans la région d’Ashkelon. En ce qui concerne le Nord, 118 appartements sont prévus pour Nazareth, et 106 dans la région de Haïfa. 90 appartements seront réservés à la communauté bédouine. Le ministre du Logement, Ariel Attias, a déclaré mardi que les efforts commençaient à donner des résultats, et qu’ils se focalisaient principalement sur l’apport de solutions aux problèmes bureaucratiques qui ne permettaient pas d’exploiter de nombreux terrains et de les rendre constructibles. «L’augmentation de l’offre, à-t-il déclaré, finira par l’emporter sur la demande, et permettra d’arriver à des prix raisonnables. Mais afin d’augmenter réellement l’offre, des démarches complémentaires doivent encore être prises, comme nous l’avons suggéré au ministère des Finances. Nos efforts ont en partie obtenu de bons résultats, notamment quand le cadastre s’est engagé sérieusement dans cette problématique, en proposant d’importantes indemnités à des agriculteurs qui étaient propriétaires de nombreux terrains qui se sont retrouvés avec les années à deux pas de la ville». Malgré l’optimisme du ministre, les banques et les entrepreneurs lui ont fait part de leurs inquiétudes. Le directeur de la banque Mishkan, l’une des banques qui se spécialisent dans les prêts hypothécaires, pense que les prix ne vont pas baisser. Son directeur général, Haïm Freierlichman, explique, selon lui, en quoi consiste le problème: «Du budget du ministère du Logement, une infime partie va dans les prêts hypothécaires. De plus, une partie de cette partie n’est pas concrètement employée, car les bureaucrates du ministère des Finances gênent le fonctionnement du ministère du Logement, en lui interdisant de débloquer les fonds. (…) L’Etat ne vient absolument pas en aide aux jeunes couples et aux jeunes familles pour leur permettre de s’acheter un logement. Il n’y a pas actuellement de politique claire dans ce domaine.» L’économiste en chef de la banque Hapoalim, Léo Lederman, a exigé que les spéculations soient endiguées par un impôt important imposé pour l’achat d’un second ou d’un troisième appartement: «Si vous voulez vraiment que les jeunes puissent acheter des appartements, a-t-il rétorqué à l’intention du ministre, vous devez absolument décréter un impôt dissuasif pour les achats d’un second, voire d’un troisième appartement, pour empêcher les spéculateurs de se jeter sur l’occasion. Il faut également augmenter le montant de la somme de base attribuée dans des conditions préférentielles aux jeunes couples ou familles.» La société Demri, qui construit des projets de grande envergure, a fait le point sur la situation de la manière suivante: «Le ministre du logement a réussi à augmenter sensiblement le nombre des terrains qui seront attribués à la construction. Mais il faudra que quelqu’un se charge de construire les immeubles. Les débuts de chantiers seront plus nombreux, mais les entrepreneurs risquent d’éprouver des difficultés à les finir.» Le ministère des Finances a répondu aux protestations: «Nous refusons d’augmenter le montant des sommes proposées dans le cadre des prêts hypothécaires réservés aux acquéreurs d’un premier logement, car une telle mesure provoquerait une ruée sur les appartements, et les prix se mettraient une fois de plus à monter.»

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.