TURQUIE : L’armée sur le banc des accusés

Premier jour d’audience pour 196 militaires turcs accusés d’avoir comploté pour renverser le parti au pouvoir, AKP. Ce complot présumé s’intitule l’affaire “Play Bayloz”, et remonte à 2003. Des généraux auraient alors eu pour objectif d’organiser une série d’attentats à la bombe dans le pays. L’armée est-elle condamnée à plier face au pouvoir?

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.