La hausse des prix de l’eau annulée

Les consommateurs vont accueillir cette information avec satisfaction : les autorités ont renoncé, pour l’instant du moins, à une nouvelle hausse des tarifs de l’eau qui devait être appliquée à partir du mois de janvier 2011. Les prix devaient en effet augmenter de 2,7 % à partir de cette date, après les hausses précédentes plutôt sérieuses de 25 % au début de l’année 2010 et de 5 % supplémentaires en juillet dernier. Toutefois, il ne faudrait pas se réjouir trop tôt, étant donné que les autorités des eaux et le ministère des Infrastructures nationales seraient déjà en train de préparer un nouveau programme d’urgence en vue de réparer les dégâts causés par la sécheresse inhabituelle de ce début d’hiver. Ce plan, qui devrait être mis en place dès le mois d’avril prochain, prévoirait notamment l’interdiction d’arroser les jardins et de remplir les piscines et les jacuzzis. Il serait également question d’imposer à nouveau des taxes de sécheresse à la population. En outre, les agriculteurs risquent, une fois de plus, d’être limités dans leur consommation d’eau, élément qui leur est indispensable, et une nouvelle campagne, ressemblant à la précédente, devrait être lancée avec pour slogan : « Israël se dessèche ». Elle avait coûté à l’époque 10 millions de shekels.

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.