H1N1 frappe Tsahal. Israël investit 100 millions d’€ pour vacciner la population.

La base de formation des officiers d’infanterie, située au coeur du Néguev, est frappée par un début d’épidémie. Une trentaine de cadets, non vaccinés et présentant les symptômes grippaux, ont en effet été dépistés positif au virus H1N1 suite à un premier signalement. L’affection, considérée comme bénigne, n’a suscité aucune inquiétude au delà des précautions d’usage. Les soldats concernés ne sont donc pas hospitalisés mais simplement placés en observation, au repos sur la base. La disparition totale des symptômes intervient généralement après 4 jours.

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.