Enlèvement terroriste ?

La Police craint que la personne qui se trouvait avec la femme poignardée dans la région de Beit-Shemesh n’ait été enlevée par les deux agresseurs arabes. De nombreuses forces de sécurité sont arrivées sur les lieux où la premier agression a eu lieu. La femme de 46 ans qui a été poignardée a déclaré que son amie qui se promenait avec elle a également été poignardée mais qu’elle ne savait pas ce qu’il était advenu d’elle. Du fait des ratissages de la police et de l’armée, la route 375 a été fermée entre le Moshav Matta et l’intersection de Roglit.

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.