« Harcelé » par son député [Amir Khadir]

En pleine période de magasinage des fêtes, un commerçant montréalais se dit harcelé par un groupe de manifestants anti-israéliens auquel s’associe son propre député, Amir Khadir, qui lui reproche de vendre quelques paires de souliers fabriqués en Israël. Yves Archambault n’en revient toujours pas. Samedi dernier, son député provincial s’est pointé devant la boutique qu’il tient sur la rue Saint-Denis depuis 25 ans, non pas pour le saluer, mais pour inciter ses clients à le… boycotter.

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.