Aaronowitz va-t-il se rétracter ?

Il semble difficile à la police de trouver un candidat qui n’a pas dû, à un moment ou à un autre, rendre des comptes à la justice. Ainsi, le ministre de la Sécurité intérieure Itshak Aaronowitz, qui avait annoncé dimanche son intention de nommer Yaakov Ganot au poste de directeur de son cabinet, envisage à présent d’y renoncer. En effet, des voix se seraient élevées contre cette démarche, rappelant que Ganot avait été accusé par le passé de corruption et d’abus de confiance. La Cour suprême l’avait alors acquitté par manque de preuves mais les juges avaient critiqué vivement son comportement et il n’avait pas pu, à cause de cela, obtenir en 2007 le poste de commandant en chef de la police nationale. Le Mouvement pour la Probité du Pouvoir est intervenu pour dénoncer cette nouvelle nomination de Ganot, qui est aujourd’hui directeur du ministère des Transports après avoir dirigé les services pénitentiaires.

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.