Arrestations en Egypte

Les forces de sécurité égyptiennes ont arrêté quatre civils. Ils sont soupçonnés d’espionnage en faveur d’Israël. Entre autres, les autorités les accusent d’avoir fomenté l’enlèvement de touristes d’Extrême-Orient dans la péninsule du Sinaï. Les charges qui pèsent sur eux sont donc doubles: espionnage et organisation terroriste. Cette information, transmise par un fonctionnaire égyptien lundi matin, n’a pas encore été confirmée officiellement, bien que relayée par les sites d’informations. Les bureaux qui auraient été ouverts par les suspects se trouveraient en Israël, en Angleterre, en Egypte et dans la bande de Gaza. Ils auraient enregistré des discussions entre diplomates. Après les accusations concernant le requin qui s’attaquait aux touristes et qui aurait été placé par le Mossad, Israël est accusé dans cette nouvelle affaire de s’être servi des personnes appréhendées pour étudier les déplacements de touristes chinois et japonais et pour transmettre les données relevées aux services des renseignements israéliens. Selon le journal Al-Masri, l’un d’eux aurait contacté une employée du ministère du Tourisme égyptien au Caire, pour lui demander, moyennant finances, des renseignements sur les touristes en provenance de ces pays et effectuant des randonnées dans le Sinaï.

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.