Le double langage de l’Iran

La commission des Affaires étrangères et de la Défense du parlement iranien a annoncé son intention de rompre ses relations diplomatiques avec la Grande Bretagne, à cause des critiques émises récemment par l’ambassadeur anglais à Téhéran sur le non-respect des droits de l’homme dans le pays. Mais cela n’empêche pas le président, Mahmoud Ahmadinejad, de déclarer une nouvelle fois que des progrès ont été enregistrés dans les pourparlers avec l’Occident et de dire qu’il souhaite une coopération avec les grandes puissances.

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.