Ariel Attias veut calmer le jeu

L’effervescence qu’a suscitée Shass ces derniers temps dans la classe politique n’est pas du goût du numéro deux du parti, le ministre du Logement Ariel Attias. Ce dernier, conscient du tort que cela peut faire à sa formation, tente à présent de calmer le jeu et de donner une meilleure image du parti. Soulignant avant tout qu’il n’avait pas l’intention de créer une crise politique interne ni d’attaquer Eli Ishaï, il a estimé que Shass devait se concentrer davantage sur des problèmes sociaux, rappelant qu’actuellement, sa réputation n’était pas bonne et qu’il était devenu moins populaire. Et de préciser que « Shass était devenu trop orthodoxe et qu’il fallait chercher à savoir « pourquoi certains en étaient venus à le détester ». Lors de conversations privées, Attias aurait déclaré à ses proches qu’il n’avait pas eu l’intention de s’en prendre personnellement à Ishaï mais avait simplement tenu à exprimer sa déception. Il aurait ajouté que Shass s’occupait trop de questions qui sont, selon lui, quelque peu secondaires. Selon certains commentateurs, la rivalité est grande entre Ishaï et Attias qui exercent tous deux leur influence sur leurs électeurs. Attias, apparemment plus admis dans les cercles non religieux, adopterait des positions bien plus « modérées » et souhaiterait rester au gouvernement, même si celui-ci entreprend un nouveau « gel » de la construction en Judée-Samarie. Il serait également plus proche d’Arieh Dery. Ishaï, pour sa part, est présenté comme étant plus « à droite ». Mais ils sont tous deux considérés comme des disciples fervents du Rav Ovadia Yossef, guide spirituel du parti.

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.