Les tirs de roquettes se multiplient depuis Gaza

La population israélienne a tendance à oublier que dans le sud du pays, les habitants des agglomérations proches de Gaza vivent en permanence dans l’angoisse, étant donné que des terroristes tirent régulièrement des missiles ou des obus de mortier qui peuvent, à tout moment, semer la mort et la destruction dans leurs localités. Pour les résidents du Néguev occidental, la situation semble s’être aggravée ces derniers temps et les attaques se multiplient. Ce mardi matin, une roquette Kassam a explosé dans un Kibboutz dépendant du conseil régional de Hof Ashkelon : une adolescente qui se rendait en classe a été blessée et quatre autres personnes sont en état de choc. En outre, plusieurs habitations ont été endommagées. L’engin s’est abattu à quelques mètres seulement d’un jardin d’enfants. Tsahal, de son côté, riposte régulièrement à ces actes d’agression provenant de la bande de Gaza. L’armée de l’Air a opéré une nouvelle fois dans la nuit à sept reprises, détruisant notamment quatre tunnels souterrains servant à l’acheminement de terroristes à l’intérieur du territoire israélien. Selon des médias étrangers, deux « Palestiniens armés » appartenant aux Brigades Az A Din Al Kassam auraient été blessés dans ce raid. Il s’agirait de l’une des offensives les plus puissantes menées par l’armée israélienne depuis l’opération Plomb Durci. Les services de sécurité ont confirmé l’escalade de ces dernières semaines dans cette région, rappelant notamment que l’armée de l’Air était intervenue en début de semaine et avait abattu cinq terroristes qui s’apprêtaient à tirer des roquettes sur les localités israéliennes du sud d’Israël. En outre, des Palestiniens qui tentaient de s’approcher de la barrière entourant la bande de Gaza ont été éliminés par Tsahal il y a une dizaine de jours. Et puis, des avions de combat ont pris pour cible une fabrique d’armes et un entrepôt d’équipements militaires au centre de la région ainsi que deux bastions du terrorisme. D’après les données publiées par la Défense passive, trente obus de mortier et dix roquettes Kassam ont été tirés, à partir de la bande de Gaza, sur les agglomérations israéliennes depuis la fin de la semaine dernière. Il s’agit sans aucun doute d’une escalade et la population de la région a été priée de rester une dizaine de minutes dans les abris après avoir entendu la sirène l’avertissant d’une nouvelle attaque.

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.